Shopping !

bon-cafe-500x334Ce mot ne fait pas partie de mon vocabulaire, ou si peu… j’ai eu comme un besoin d’air après ses semaines et ses mois alitée. Je devais aller juste à côté de chez mois mais 3 actes manqués m’ont finalement fait prendre le bus pour le centre ville.

 

 

J’ai commencé par mes courses bio en oubliant l’essentiel (les graines germées !!!) avec des papotages de personnes que je côtoie uniquement dans ce magasin… livraison demain ! Passer chez The traiteur pour le plat de demain midi, une tarte chèvre épinard tomates « maison ». J’ai ensuite dévalisé la librairie en livre vegan et saga historique. Mon sac à dos à commencer à se faire sentir.

Entre chaque magasin je respirais humais les parfums alentour ! Bon le jour est plutôt mal choisi puisque nous sommes lundi et que le lundi tout est fermé mais j’ai pu retrouvé le parfum du pain frais et bio et quelques autres bien apprécié.

Je me suis saoulée, enivrée de ce soleil… A oui grande nouvelle, en ce moment le soleil fait des apparition plus que remarquées, ils annoncent même au delà de 25° pour la semaine !!! Peu de monde dans la ville mais c’est aussi bien !

Puis je me suis installée au restaurant choisissant une salade avec saumon, crevettes, et autres délices frais, deux boules de glace en dessert… la fatigue est revenue mais je suis si contente de trouver la force physique de pouvoir sortir dans ses moments compliqués côté santé.

J’ai prévu une sortie à la plage, une balade un matin très tôt et y prendre peut être mon petit déjeuner en terrasse… téméraire je suis 🙂 et également de ressortir chaise pour le jardin même pour quelques jours… une courbette de printemps qui se mérite, ses rayons de soleil. Je suis assoiffée.

Ses heures de répit qui comptent …. pas à pas, souffle après souffle.

 

Comme une grenouille…

grenouilleDepuis le début de semaine ça n’arrête pas… Les évènements s’enchaînent les uns après les autres. J’ai fait du cocooning pendant presque une année entière…. et au moment où je décide de faire un seul pas… tout vient !

Donc lundi, début des cours intensifs…. ce qui va me manquer ? Mes siestes… Deux mois de dur labeur qui se termineront par un mémoire… et qu’est ce qui suivra ? Du bénévolat auprès d’un café qui ouvre ses portes en proposant des ateliers.

Je ferai la lecture aux petits enfants avec un peu de zénitude/relaxation (il y a un livre très bien pour les enfants… qui parle de relaxation comme si l’enfant était une grenouille !). Et je viens d’apprendre que si j’ai mon diplôme elle me proposera gratuitement une salle et les personnes pour assister à mes propres ateliers !!!

En le même temps, pôle emploi me propose un travail d’entretien des locaux….OOOOOOOOOhhh ont-ils ne serait ce que lu mon dossier (invalidité) ? Je ne vais même pas leur répondre sinon je risque de m’énerver…

Zennnnnn ……. il faut penser à la grenouille dans ses moments là… (c’est ce qu’ils disent dans le bouquin d’enfant). Et cela pourrait commencer dès juin…. WAOUH !!!

Je vais voir si je dois, par la suite, monter ma propre boite et travailler avec quelqu’un dans ce domaine, celui du bien-être…

Respirer, prendre chaque instant comme il vient, s’investir dans ce programme d’études, réaliser mon mémoire..et respirer…

 

 

Travail sur soi : la sophrologie

Je ne suis pas médecin et ne définirais pas explicitement ce qu’est la sophrologie.

J’ai compris que cette méthode avait un rapport avec la respiration (à l’époque physiquement j’avais l’impression d’étouffement, d’épuisement) et la visualisation de choses positives.

Je pouvais de toutes façons faire un essai, cela reste avant tout positif et c’est remboursé par la mutuelle (pas par toutes les mutuelles).

Lors de la première séance, la personne m’interroge sur ma vie et sur ce qui m’amène dans son cabinet (qui est une pièce agréable, zen…). Après un long échange, elle m’explique en quoi concerne la sophrologie et me précise que les exercices que nous ferions serait autant pour la respiration que pour la visualisation…

Je me suis dis « cause toujours », j’avoue que dès le départ je n’y ai pas cru…. je l’écoutais tout en pensant à autre chose lorsqu’elle m’a demandé de m’allonger sur le matelas. Elle m’a recouvert d’une couverture (au cas où j’ai un peu froid me dit-elle) et elle commence la séance.

 

Je dois ressentir et écouter chaque partie de mon corps en partant du crâne jusqu’à la pointe de mes pieds….. et peu à peu je me détends… voire, je l’écoute attentivement et me trouve dans un état de « presque sommeil »…. tellement bien que les deux  séances suivantes je veux continuer et pas partir :).

Je ressors « zen », et quelques heures plus tard beaucoup mieux, quelques jours plus tard en complément avec l’ostéopathie je ressens mon corps revivre…. Je me suis peu à peu redressée (squelette), des personnes m’ont même trouvé grandie !

 

ps : la visualisation était à chaque fois la même une plage avec un cheval .. (ça ne vous rappelle rien ?)

UN CORPS EN VIE