Comme une grenouille…

grenouilleDepuis le début de semaine ça n’arrête pas… Les évènements s’enchaînent les uns après les autres. J’ai fait du cocooning pendant presque une année entière…. et au moment où je décide de faire un seul pas… tout vient !

Donc lundi, début des cours intensifs…. ce qui va me manquer ? Mes siestes… Deux mois de dur labeur qui se termineront par un mémoire… et qu’est ce qui suivra ? Du bénévolat auprès d’un café qui ouvre ses portes en proposant des ateliers.

Je ferai la lecture aux petits enfants avec un peu de zénitude/relaxation (il y a un livre très bien pour les enfants… qui parle de relaxation comme si l’enfant était une grenouille !). Et je viens d’apprendre que si j’ai mon diplôme elle me proposera gratuitement une salle et les personnes pour assister à mes propres ateliers !!!

En le même temps, pôle emploi me propose un travail d’entretien des locaux….OOOOOOOOOhhh ont-ils ne serait ce que lu mon dossier (invalidité) ? Je ne vais même pas leur répondre sinon je risque de m’énerver…

Zennnnnn ……. il faut penser à la grenouille dans ses moments là… (c’est ce qu’ils disent dans le bouquin d’enfant). Et cela pourrait commencer dès juin…. WAOUH !!!

Je vais voir si je dois, par la suite, monter ma propre boite et travailler avec quelqu’un dans ce domaine, celui du bien-être…

Respirer, prendre chaque instant comme il vient, s’investir dans ce programme d’études, réaliser mon mémoire..et respirer…