L’enfant intérieur

La seule séance qui a parfaitement raté… (enfin…. pas tout à fait)

Je pensais faire ma dernière séance. Je me suis allongée. Il m’a demandé de lui faire confiance. Ce n’était pas une séance habituelle.

Il me parle, mot pour mot, de mon passé, des grands points de situation… comme si c’était un devin… Il me demande mon ressenti tout en palpant certaines parties de mon corps… J’ai eu une alerte…. mais qu’est ce qu’il faisait…. il me parlait, je n’étais pas concentrée.

Il me parle d’un autre moi… peu à peu je panique, enfin non, ce n’est pas de la panique mais une vraie colère. Un truc qui bondit de ma poitrine et qui me met hors de moi… Il sent que je ne suis pas « connectée » et on arrête la séance. Il me dit que j’étais en relation avec mon enfant intérieur (je pensais qu’il me parlait d’une autre personne). J’avoue que je lui ai presque ri au nez….

Allez on arrête là la séance, ce n’est pas la peine cela n’a pas fonctionné.

Toute la soirée je pense à cela. J’en parle à une amie proche.Elle confirme cette notion d’enfant intérieur et me parle de son expérience. Bon là j’avoue que la connaissant j’ai pris les choses plus sérieusement. Ce n’est pas son style de fumer un joint et de dérailler.